Epik Rally 2019 – Jour 5

Direction Tolmin <3

Ce matin, lavage dans l’étang au bord du camping et on reprend la route. Nous étions à une quinzaine de km de la frontière Slovène, passée sans vraiment s’en rendre compte. Nous longeons une rivière et doublons les véhicules qui se trainent. Heureusement que Clément avait vu les gendarmes alors que je doublais un véhicule. Il me fait signe à travers la fenêtre et je me dépêche de me cacher derrière son 4×4. Ouf !
Le temps est à la fois ensoleillé et frais, c’est pas plus mal. Nous attaquons les routes de montagne, mes préférées 😉

Direction le Triglav, l’air se fera de plus en plus frais à mesure que nous montons. Nous croisons beaucoup de motard sur cette route, et je comprends pourquoi, elle est vraiment très belle, tant pour ses courbes que pour ses paysages magnifiques. Nous serons d’ailleurs bloqué par la neige en étant presque au sommet. Cela ne nous empêche pas d’en profiter et de faire quelques photos avec la bonne vingtaine de motards, toutes origines confondues.

Nous redescendons pour manger à coté des cascades de Kozjak. Je crois que c’est à ce moment que je commence à réaliser à quel point ce pays est beau. Des montagnes saillantes de partout, du vert partout, de l’eau turquoise, tu peux voir facilement à deux mètre de profondeur, jamais tu vois ça en France. Une fois au parking des cascades, une petite randonnée s’offre à nous avec un pont de cordes. Je te laisse imaginer l’animation que cela créer dans notre groupe ^^. Le chemin pour y accéder se fait dans un dédale de roche et d’arbre, la cascade se situe vraiment dans un endroit mystérieux. Mais qu’est ce que c’est chouette.

En repartant, la pluie arrive. Je t’avais déjà dit que je ne passerais pas une seule journée au sec ? Direction Tolmin donc, sous la flotte. Proche du camping, la route glissante fait faire une jolie virgule sous ma roue arrière, je manque de me prendre la voiture en face de justesse. J’ai bien vu aussi que ceux derrière moi avaient eu tout aussi peur. On se pose au camping et nous dirigeons vers le bar. Il me faudra bien quelques bières pour me remettre des émotions ^^. D’ailleurs, ce fut les bière les moins cher que j’ai vu (et bien meilleures que les HK !). Et les hamburger du cuistot… Un truc de fou, vraiment… 5€, t’as du vrai pain, un vrai steak haché (genre la motiée d’une assiette) des frites maison à tomber par terre… Bref tu manges pour moins de  50% d’un menu MacDo’, mais 5fois la quantité et la qualité est des années lumières au dessus.

Nous avons bien profité de cette soirée, certains plus que d’autres si j’en crois les ronflements que j’entendais durant la nuit ^^